OL : 60 minutes, coupure du son et de l'image à Lyon

OL : 60 minutes, coupure du son et de l'image à Lyon

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais a renoué avec la victoire contre Montpellier, mais Laurent Blanc l'avoue sans détour, il attend beaucoup plus d'une équipe qui lui semble trop juste physiquement.

En ramenant trois points de la Mosson grâce à un but en or d’Alexandre Lacazette dans les ultimes secondes du match, l’OL s’est fait un bien fou. Sportivement, les joueurs lyonnais ont enfin stoppé l’hémorragie, mais ils ont également redonné de l’espoir à leurs supporters, lesquels ne croyaient plus au miracle. Une victoire a redonné de l’espoir à des fans sevrés de titres depuis de nombreuses années, et qui voyaient leur club rentrer durablement dans le rang. Tout n’a pas été parfait à Montpellier, mais au moins la formation désormais entraînée par Laurent Blanc a montré des bonnes choses et cela change de la bouillie vue sous les ordres de Peter Bosz. Mais désormais il va encore falloir franchir un palier pour l’Olympique Lyonnais, qui d’ici la pause liée au Mondial va croiser la route de Lille, l’OM et Nice, avec deux matchs au Groupama Stadium et un déplacement au Vélodrome. Laurent Blanc sait que cela peut encore coincer.

L'OL tient une heure, mais pas plus

L’entraîneur français le sait très bien, son équipe n’est pas revenue d’un seul coup à 100% et il y a un risque à ce que cela se voit. « Quand on récupère, il faut de nouveau bouger, donc ça marque physiquement. On a des joueurs qui n’ont pas plus d’une heure de match, donc à la 60e minute, il arrive ce qu’il arrive. Donc il faut faire des changements, en tenant aussi compte du score, des situations de match. À nous d’être attentifs jusqu’au 13 novembre, car je pense que ce défi athlétique, on ne l’aura plus en deuxième partie de championnat », a prévenu le successeur de Peter Bosz, ce dernier ayant visiblement laissé une équipe en ruine sur le plan physique. La coupure imposée par le Mondial au Qatar et l'absence probable d'internationaux français dans le groupe de Didier Deschamps vont rendre un sacré service au club de Jean-Michel Aulas.