Aulas s'est chauffé avec « les familles » du foot

Aulas s'est chauffé avec « les familles » du foot

Photo Icon Sport

Le président de l’Olympique Lyonnais avait agacé quelques-uns de ses collègues cette saison en dégainant régulièrement, mais selon l’Equipe, Jean-Michel Aulas s’est également mis à dos le représentant de ce que l’on appelle « les familles » du football, c’est-à-dire les joueurs, entraîneurs, arbitres, toubibs… En effet, le patron de l’OL estime que l’Union des Acteurs du Football Français n’aura plus sa place dans le conseil d’administration de la LFP reformée qu’il veut mettre en place. « Son modèle c’est la Ligue anglaise où il n’y a que des présidents de club. Mais nous ne laisserons pas faire (…) Il s’agit d’un prétexte. En fait, il veut prendre le pouvoir sur le football professionnel. Et de nombreux présidents de club en ont aussi assez de ses pratiques », a confié Philippe Piat, président de l’UNFP et représentant de l’UAF, lequel roule ouvertement pour Frédéric Thiriez.

Interrogé par le quotidien sportif, Jean-Michel Aulas a totalement démenti cette version des faits et ces accusations de vouloir virer les familles du football. « Je suis en effet pour une Ligue à l’anglaise, mais je suis en accord avec le projet de Noël Le Graët pour la Ligue, qui prévoit deux représentants des « familles » comme c’est prévu dans la loi. Mais c’est vrai que je suis opposé au projet Thiriez qui veut les faire entrer à l’AG de la Ligue », a fermement fait savoir le président de l’Olympique Lyonnais, dans une postule de plus en plus opposée à Frédéric Thiriez, quoi que dise ce dernier.