Nice : Balotelli a recalé Aulas et l'OL, l'anecdote croustillante de Rivère

Nice : Balotelli a recalé Aulas et l'OL, l'anecdote croustillante de Rivère

Photo Icon Sport

Après son entraînement ce vendredi matin, l'OGC Nice a présenté ses dernières recrues Younès Belhanda et Mario Balotelli à la presse.

Mais avant que les journalistes commencent à interroger l'Italien, Jean-Pierre Rivère a souhaité raconter une anecdote qui lui tenait visiblement à coeur. Alors que l'on annonçait que le Gym avait offert un salaire annuel brut de 4,5 millions d'euros à Balotelli, le président niçois a démenti ce chiffre en assurant que sa recrue n'était pas si gourmande. « Mario m’a dit que ce n’est pas l’argent qui ferait la différence », a confié le dirigeant. La preuve avec la tentative de dernière minute d'un autre pensionnaire de Ligue 1.

« Mardi soir, un ami - vous savez de qui il s'agit - a fait une surenchère importante. Un autre club a tenté de nous le prendre, a raconté Rivère avec fierté. Pas besoin que je vous dise qui, vous le savez. Mino (Raiola, l'agent de Balotelli) et Mario n'étaient pas du tout intéressés. Ils m'ont dit: "On est dans le projet niçois." » Bien sûr, cet « ami » est Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais qui cherchait désespérément un attaquant en fin de mercato, quitte à jouer un sale tour à Nice. C'est raté.