FCN : Les Maldives ou La Baule, Ranieri prévient ses joueurs

FCN : Les Maldives ou La Baule, Ranieri prévient ses joueurs

Photo Icon Sport

Non, Claudio Ranieri ne s’est pas reconverti en agent de voyage. Mais encore plus depuis son arrivée à Nantes, l’entraineur italien a le sens de la formule pour marquer les esprits. Entre ses « deux bus » annoncés face au PSG, sa joute verbale avec Raymond Domenech ou son second degré sur le fait qu’il faisait jouer son équipe à l’italienne, le coach des Canaris aime jouer avec les médias. Cela a été encore le cas avant le déplacement de ses troupes à Saint-Etienne, dimanche. En conférence de presse, Ranieri a prévenu que, s’il était forcément satisfait de la victoire face à Monaco, il n’appréciait pas de voir ses joueurs accepter un peu trop facilement la défaite, comme ce fut le cas face à l’ogre du PSG, ou lors d’un derby face à Rennes au scénario difficile.

« Je pense que mon équipe est une bonne équipe, mais je veux qu'elle soit ambitieuse, je ne veux pas voir un bon match et puis après, relax. Si je n'étais pas ambitieux, je serais à la maison ou aux Maldives. Notre équipe peut arriver à la moitié du tableau ou lutter plus haut, ça dépend. Si nous sommes ambitieux, on peut faire quelque chose de bon, sinon, tu restes normal, tu vas à La Baule... Je veux gagner », a prévenu l’entraineur italien, persuadé que Nantes ne va pas forcément rentrer dans le rang, comme c’est annoncé, mais peut continuer à tutoyer les places européennes. Histoire de voyager un peu quand même.