ASM : Qui après Jardim ? Quatre noms et au moins une grosse surprise

ASM : Qui après Jardim ? Quatre noms et au moins une grosse surprise

Photo Icon Sport

Son licenciement sera officialisé dans le courant de la semaine, mais Leonardo Jardim sait déjà qu’il va devoir tourner la belle page écrite à l’AS Monaco.

Le technicien portugais n’est plus jugé apte à diriger son groupe selon ses dirigeants, pour qui le grand chambardement de cet été aura fait beaucoup de mal sur le terrain. Qui pourra donc prendre la relève de ce groupe indéniablement pétri de talents, mais qui ne parvient pour le moment pas à le montrer sur le terrain ? Ces dernières heures, le nom de Thierry Henry a été avancé, avec raison. Le champion du monde 1998 est en effet intéressé par le poste, mais ses exigences sont élevées, et surtout, sont-elles compatibles avec celle d’un club comme Monaco ? Au niveau salaire et possibilités sur le marché des transferts, il y a certainement moyen de s’arranger, mais celui qui est actuellement sélectionneur adjoint de la Belgique va aussi demander des moyens pour renforcer l’équipe cet hiver, et des garanties sur le long terme. C'est ce qui avait empêché son arrivée à Bordeaux à la fin de l'été.

C’est pourquoi le club de la Principauté ne peut pas tout miser sur un seul homme, aussi attractif soit-il. Ainsi, ESPN annonce que les dirigeants de Monaco ont contacté trois entraineurs éventuels, avec quelques surprises. Il y a tout d’abord celui de Laurent Blanc, coach français qui connaît bien la Ligue 1, et cherche un projet ambitieux en Europe. Cela fait plus de deux ans que le « Président » cherche un poste, mais il semblait surtout vouloir éviter de retrouver un club français, lui qui a connu le sommet avec le Paris Saint-Germain. Néanmoins, le projet monégasque a de quoi le séduire. Le troisième candidat se nomme Marcelo Gallardo, ancien meneur de jeu de l’ASM qui parvient à s’imposer sur la durée dans ce rôle à River Plate. Adulé en Argentine, El Muñeco rêve pourtant de connaître une aventure en Europe. Enfin, la dernière piste est la plus bluffante puisqu’elle mène à Robert Pires, qui n’a absolument aucune expérience en tant qu’entraineur, dont le nom serait poussé par Ludovic Giuly, ambassadeur du club et dont l’avis compte au club. Un plateau très varié donc, même si pour le moment, c’est l’option Thierry Henry qui est clairement privilégiée sur le Rocher.