OM : Naples fait pleurer Mertens, alerte à Marseille

OM : Naples fait pleurer Mertens, alerte à Marseille

Icon Sport

Cette semaine, l'Olympique de Marseille s'est fermement défendu de vouloir recruter Dries Mertens, voyant là des rumeurs lancées par l'agent du joueur belge. Mais à Naples, on est brutal.

Pour les supporters de l’OM, l’ascenseur émotionnel a été brutal dans le dossier Dries Mertens. Tandis que jeudi plusieurs médias italiens annonçaient un accord imminent entre l’international belge et Marseille, le représentant du joueur laissé libre par le Napoli ayant même été vu dans la cité phocéenne, La Provence disait que tout cela était de l’intox, jamais Pablo Longoria n’ayant envisagé de recruter Mertens. Cette histoire aurait même été montée par l’entourage de l’attaquant pour essayer de prolonger avec le club d’Aurelio De Laurentiis, l’Olympique de Marseille servant de leurre. De quoi calmer toutes les supputations, sauf que samedi, Cristiano Giuntoli, le directeur sportif de Naples, a jeté un énorme pavé dans la mare concernant le joueur belge, qui n’est plus sous contrat avec le club de Campanie. En conférence de presse, le dirigeant napolitain n’a rien masqué des événements passés avec Dries Mertens, ouvrant les portes à de nouvelles rumeurs du côté de Marseille.

Mertens a refusé l'offre de Naples

En effet, faisant l’état des lieux des dossiers en cours à Naples, et ils sont nombreux, Cristiano Giuntoli a confirmé qu’il avait fermé la porte à une prolongation de contrat après une ultime offre refusée par l’attaquant belge. « C’est un dossier que je ne gère pas personnellement. Dries était déjà là avant moi et il a une relation extraordinaire avec le président. Il a longuement parlé avec Aurelio, lequel lui a fait une proposition importante de près de 5 millions d’euros brut, proches de 2,5 millions net, mais cette offre n'a pas été acceptée par le joueur », a précisé le directeur sportif, qui a précisé que ses dirigeants n'iraient pas plus loin. Connaissant le patron de Naples, et même si Aurelio De Laurentiis a des relations très cordiales avec l'attaquant de 35 ans, il est peu probable que ce dernier revienne à la table des négociations. Si l'Olympique de Marseille doit sortir du bois, c'est probablement le moment ou jamais.