L’OM pique une colère à cause de Dries Mertens !

L’OM pique une colère à cause de Dries Mertens !

Annoncé proche de l’Olympique de Marseille, Dries Mertens serait pourtant loin d’une signature. En réalité, l’attaquant libre utiliserait simplement le club phocéen pour négocier le meilleur contrat possible.

L’Olympique de Marseille va-t-il réaliser un gros coup dans les prochains jours ? C’est du moins la tendance annoncée par certaines sources. Depuis quelques jours, Dries Mertens, libre après la fin de son contrat à Naples, fait l’objet de rumeurs persistantes qui l’envoient chez le vice-champion de France. Autant dire qu’un joueur de ce calibre fait saliver de nombreux supporters. Mais ces fans risquent d’être déçus. Car selon les informations récoltées par Romain Canuti, l’Olympique de Marseille ne s’intéresse pas au Belge et se plaint des rumeurs entretenues par son entourage.

« Je veux démentir un truc, c'est la zumba Dries Mertens, a dénoncé le journaliste du Phocéen. Jusqu'à présent, du côté de l'OM on ne disait trop rien parce que tu ne rentres pas dans ce genre de jeu, tu ne calcules pas, sinon tu n'en sors plus de la journée. Mais là ils commencent vraiment à en avoir marre du cirque de Mertens et de ses agents parce qu'il n'est absolument pas dans les plans de l'OM. J'ai cherché à avoir plus d'informations sur Mertens et je me suis fait opposer un ton un peu sec de la part des dirigeants de l'OM qui me disent : "On en a marre ! On ne le veut absolument pas ! Il n'est absolument pas dans les plans." »

« On arrête de faire croire à cette histoire »

« Ce n'est pas parce qu'Igor Tudor l'a croisé en Italie qu'il le veut. Et c'est vrai que quand on y réfléchit, Dries Mertens qui a 35 ans et qui peut jouer derrière l'attaquant, alors que tu as déjà Payet qui a 35 ans et qui peut jouer derrière l'attaquant... Tu peux en mettre un dans le onze, mais pas deux. Donc ce petit cinéma de ses agents qui seraient à Marseille... "Fais ce que tu veux, signe ton beau contrat à Naples, prends l'argent que tu dois prendre mais on arrête de faire croire à cette histoire" », a relayé un Romain Canuti catégorique, même si son média a largement évoqué cette piste depuis 24 heures.