OM : Mandanda au placard, un anti-Lopez a les glandes !

OM : Mandanda au placard, un anti-Lopez a les glandes !

Icon Sport

Ciblé par les critiques à son arrivée, Pau Lopez est désormais incontournable aux yeux de Jorge Sampaoli à l’OM.

Grâce à sa lecture du jeu ainsi qu’à son jeu au pied et à son assurance, Pau Lopez a gagné sa place dans les buts de l’Olympique de Marseille. Titulaire devant la légende du club Steve Mandanda, le gardien espagnol a convaincu presque tout le monde. Pour son entraîneur, qui demande à son dernier rempart de jouer comme un libéro à l’ancienne, il n’y a en tout cas pas de débat. Certains observateurs sont plus mitigés et regrettent de ne plus voir Steve Mandanda dans les cages même si l’ex-international français a joué contre Metz ou encore face au Lokomotiv Moscou en Europa League. Dans les colonnes de La Provence, Pascal Olmeta est par exemple monté au créneau pour défendre Steve Mandanda, dont la mise au placard ne passe pas chez le champion d’Europe 1993.

« Je suis 100 % pro-Mandanda » assume le consultant de RMC dans les colonnes du quotidien provençal avant de poursuivre. « Lopez a des qualités, forcément, et il joue en fonction de ce que veut Sampaoli. Sur sa ligne, il n’y a pas grand-chose à dire, mais il ne prend pas d’initiative au pied » regrette-t-il avant de taper sur le gardien espagnol. « Il dégage en touche dès qu’il est pressé. En plus, il n’a aucun style de gardien de but ! Après, quand tu as la meilleure défense du championnat, il n’y a rien à dire » concède-t-il. « Je suis un peu méchant mais j’ai les glandes par rapport à Steve (Mandanda). La fin est triste : il a tout perdu, l’OM et l’Equipe de France alors qu’on était à deux doigts de lui faire une statue » analyse pour conclure Pascal Olmeta, qui défendra Steve Mandanda jusqu’au bout dans son duel avec Pau Lopez dans les buts de l’Olympique de Marseille.

Pau Lopez, des spécificités à part en Ligue 1 

Spécialiste des gardiens à Chelsea, Christophe Lollichon est lui beaucoup plus objectif. Et il n’est pas surpris de la dimension prise par Pau Lopez à l’Olympique de Marseille sous les ordres de Jorge Sampaoli, dont les consignes pour le gardien de but sont très spécifiques. « Jai rarement vu en France un gardien si concerné par les périodes de conservation » s’étonne-t-il. « Il joue très haut, c’est sans doute celui qui joue le plus haut en Ligue 1 comme un libéro à l’ancienne. Il n’est pas maladroit dans le jeu court, i est souvent dans le timing notamment avec Kamara au milieu qui propose des solutions. J’aime bien aussi ses prises d’informations. On voit sa tête bouger pour être continuellement en alerte et ça, c’est le boulot principal du gardien. Sur les ballons aériens, il m’a surpris dans le bon sens. Je ne m’attendais pas ça » explique le mentor de Petr Cech, qui confirme donc que Pablo Longoria ne s’est une nouvelle fois pas trompé en misant sur Pau Lopez pour prendre la succession de Steve Mandanda à l’OM.