OM : Bailly c'est le Calimero marseillais

OM : Bailly c'est le Calimero marseillais

Icon Sport

Après ses 7 matchs de suspension, Eric Bailly a repris avec l'OM à Clermont samedi dernier. Il devrait être titularisé dimanche à Toulouse en l'absence de Samuel Gigot pour tenter de montrer que son absence, injuste à ses yeux, n'a pas été préjudiciable pour son niveau.

Au vu du niveau affiché par l'OM ces dernières semaines, sa longue absence est presque passée inaperçue sur la Canebière. Eric Bailly a pris sept matchs de suspension après avoir commis un tacle violent sur le joueur de Hyères Almike Moussa N'Diaye en coupe de France. L'attaquant avait du être hospitalisé en réanimation après avoir pris la jambe du défenseur ivoirien dans la poitrine à haute vitesse. Eric Bailly est revenu sur cet épisode en conférence de presse avant le déplacement à Toulouse.

Bailly juge avoir été sanctionné trop sévèrement

Il a vite reconnu sa faute et s'est tenu au courant de l'état de santé de N'Diaye. « Ça n'a pas été facile. Ma préoccupation, c'était d'abord la santé du joueur blessé. Il était très important pour moi de prendre l'information. La suspension, je ne pouvais pas dire grand-chose dessus. Je me suis mis en contact avec lui, je l'ai vu. Grâce à Dieu, il est en bonne santé », a t-il indiqué. Néanmoins, l'Ivoirien n'est pas d'accord avec la sanction prise par la FFF. « J'ai trouvé ça sévère, mais je ne pouvais rien faire. C'était la décision de la fédération. Parfois, les gens se trompent. Pour moi, sept matchs c'était une sanction très difficile », a t-il lâché devant la presse.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Eric Bailly (@ericbailly24)

Cette sanction a été d'autant plus difficile à digérer que les rendez-vous importants se sont enchaînés pour l'OM en son absence : réceptions de Monaco et Nice en Ligue 1, matchs de coupe de France face à Rennes et au PSG. Cependant, avec des semaines à trois matchs, la durée en jours de son absence a été plus courte que prévue. Il l'a assuré lui-même, c'est un joueur revanchard et bien préparé qui revient au service d'Igor Tudor et de l'OM.