LOSC : Gourvennec n'est pas menacé, mais...

LOSC : Gourvennec n'est pas menacé, mais...

Le champion de France en titre a été humilié devant ses supporters, ce samedi, mais malgré cela le président de Lille veut rester zen. S'il ne menace pas Jocelyn Gourvennec, Olivier Létang souhaite quand même que le LOSC s'améliore et vite.

Les fans du LOSC espéraient mieux pour les retrouvailles avec leur équipe, qui entame désormais la défense de son titre de Champion de France. Mais face à Nice, désormais entraîné par Christophe Galtier, Lille a pris l’eau de partout. A l’heure où les regards se tournent déjà vers Jocelyn Gourvennec, le président lillois affiche une relative sérénité, alors même que son club a prix 7 buts en 2 matchs de Ligue 1 contre 23 durant toute la saison passée. S’il ne tire pas le signal d’alarme, et ne menace personne, Olivier Létang réclame des changements très rapides.

Sur la chaîne de son club, le dirigeant lillois promet d’être vigilant. « Ce n’est pas une bonne entame de saison, mais on s’est mis tout seule en difficulté en prenant un but dès la 55e seconde et le deuxième au bout de 5 minutes. Alors il faut réagir vite, mais en gardant la tête froide. Ce groupe c’est quasiment le même que la saison passée, donc on sait qu’il y a de la qualité et beaucoup de valeur dans cet effectif. Si on pense qu’il suffit de venir avec le costume de Champion de Fance de Ligue 1 et qu’on gagnera des matchs, cela ne va pas se passer comme cela. L’an dernier la saison a été formidable et extraordinaire, mais c’est terminé. Il faut être lucide. Quand on perd un peu de nos valeurs, on se retrouve en difficulté (…) On va rester unis et solidaires, mais il faut réagir vite et aller faire un résultat la semaine prochaine à Saint-Etienne », a prévenu Olivier Létang.