Lille : Gérard Lopez évincé, Renato Sanches n’est plus le bienvenu

Lille : Gérard Lopez évincé, Renato Sanches n’est plus le bienvenu

Photo Icon Sport

Poussé vers la sortie par le fonds d’investissement Elliott, le président Gérard Lopez va quitter ses fonctions à Lille. Son départ pourrait en entraîner d’autres dans l’effectif de Christophe Galtier, à commencer par celui de Renato Sanches.

Tout va bien à Lille sur le plan sportif. Le LOSC occupe la tête du championnat avant le début de la 15e journée de Ligue 1. Et a décroché son billet pour les seizièmes de finale de l’Europa League. Les Dogues méritent donc tous les compliments adressés depuis le début de la saison. Seulement voilà, cette excellente dynamique risque d’être freinée par des changements en interne. Pour commencer, le président et actionnaire Gérard Lopez s’apprête à céder ses parts et à quitter le club nordiste. Le dirigeant se retrouve poussé vers la sortie par le fonds d’investissement Elliott, le principal bailleur de fonds de Lille qui lui reproche l’énorme dette du club estimée entre 130 et 200 millions d’euros.

Il faut dire que l’Hispano-Luxembourgeois, préférant conserver une équipe compétitive, n’a pas réalisé les ventes prévues cet été, révèle La Voix du Nord. Des joueurs comme Boubakary Soumaré ou Jonathan Ikoné étaient au programme des transferts, tout comme Renato Sanches qui aurait fait l’objet d’une offre d’un pensionnaire de Premier League à hauteur de 70 millions d’euros. Autant dire qu’en cas de proposition similaire cet hiver, le milieu polyvalent ne sera pas retenu. Une excellente nouvelle pour Wolverhampton et Liverpool qui, selon Le 10Sport, pense au Portugais pour compenser l’éventuel départ de Georginio Wijnaldum, bientôt en fin de contrat chez les Reds.