Carnet noir : Décès de François Yvinec

Carnet noir : Décès de François Yvinec

Président emblématique du Stade Brestois, François Yvinec est décédé à l’âge de 89 ans.

Ce dirigeant et homme d’affaire breton avait mis le club du Finistère sur la carte du football français dans les années 1980 en dépensant de grosses sommes à l’époque pour faire venir des stars de France et de l’étranger. Le SB29 va rendre hommage à son ancien président à l’occasion du prochain match à Francis-Le-Blé. 

« Avec la disparition de François, c’est tout un pan de notre club qui s’en va. Aujourd’hui nous sommes tristes de perdre l’un de ceux qui avaient mis tant de cœur à bâtir le club et à le placer sur la carte du football. François a marqué son époque et durant sa décennie de présidence a fait rêver les passionnés du Brest Armorique », a fait savoir Denis Le Saint, qui préside actuellement le Stade Brestois. 

Connu pour extravagance, Yvinec était parti en Colombie pour aller chercher un certain Roberto Cabanas, et y avait rencontré sa future épouse à cette occasion. Le couple de retraités habitait depuis 20 ans en Espagne. Durant sa présidence, François Yvinec avait réussi quelques coups majeurs, comme le fait de faire venir des stars étrangères. Par exemple Roberto Cabanas, José Luis Brown, Julio César ou Jorge Higuain, le père de Gonzalo. Brest avait alors, dans les années 1980, l’une des meilleures équipes de France, avec notamment les futurs internationaux français Lama, Guérin, Le Guen, Buscher ou Ginola. La gestion sulfureuse avait toutefois débouché sur la faillite du club breton, criblé de dettes et relégué en 1991.