FCGB : Dugarry révolté par les clown qui ont coulé Bordeaux !

FCGB : Dugarry révolté par les clown qui ont coulé Bordeaux !

Icon Sport

Mardi soir, la rétrogradation administrative des Girondins de Bordeaux en National a été confirmée par la DNCG.

Très confiant avant de se présenter face à la DNCG mardi, Gérard Lopez a finalement raté son pari. La rétrogradation administrative des Girondins de Bordeaux en National 1 a été confirmée par le gendarme financier du football français. Tandis que des appels sont encore possibles devant le CNOSF et devant le juge des référés du Tribunal Administratif de Bordeaux, le dépôt de bilan est plus proche que jamais pour ce club historique du football français qui a vu passer Alain Giresse, Zinedine Zidane, Yohann Gourcuff et tant d’autres joueurs iconiques. Dans une interview accordée à Sud-Ouest, c’est un autre joueur passé par les Girondins qui a crié sa colère envers les « clowns » qui ont coulé le club. Il s’agit de Christophe Dugarry, ancien consultant de Canal + et de RMC et qui fait partie des voix qui portent au sein du football français.

Christophe Dugarry sous le choc

« C’est terrible. Cela me laisse sans voix. Cela fait mal au cœur » lance l’ex-attaquant des Girondins de Bordeaux avant de poursuivre. « J’en veux à tellement de monde. Je ne sais même pas s’il faut en vouloir à Gérard Lopez. J’en veux surtout à Alain Juppé. Dès le départ, on savait que les dés étaient pipés. Un fonds d’investissement qui rachète en empruntant à un autre fonds d’investissement avec une société extérieure (ndlr : GACP) qui gérait le club. Dès le début, ça puait » analyse Christophe Dugarry, qui poursuit. « En fait, c’était cuit dès le moment où M6 a vendu aux clowns de GACP. J’ai arrêté l’école en 4ème mais dès le début, on a compris que le montage était bancal. On va repartir de National. C’est arrivé à d’autres. Ce n’est pas impossible de remonter. Mais il faudra remettre de l’humain. Ne pas reproduire les mêmes erreurs » juge Christophe Dugarry, pour qui les Girondins de Bordeaux ne sont pas morts avec cette rétrogradation mais qui affirme que le fonctionnement du club dans son ensemble va devoir évoluer pour espérer des remontées au fil des années après cette terrible rétrogradation administrative.