Covid : Les Girondins décimés par le Covid, le communiqué assassin

Covid : Les Girondins décimés par le Covid, le communiqué assassin

Alors que Bordeaux doit reprendre sa saison dimanche prochain avec un 16e de finale de la Coupe de France face à Brest, le club girondin est frappé de plein fouet par une épidémie de Covid-19 au sein même de son effectif.

Chaque jour, le bilan des joueurs positifs au coronavirus s'alourdit du côté du FCGB. En vue du déplacement à Brest, 21 éléments sont indisponibles. Entre les neuf joueurs contrôlés avant le dernier match de L1 de l’année, comme Oudin, Gregersen, Mara, Kwateng ou Mexer, et les nouveaux positifs, au nombre de huit depuis la reprise de l’entraînement, le FCGB n’est pas vraiment en état de jouer un match dans trois jours… Surtout que les premiers contaminés, avant le 32e face à Jumeaux Mzouasia, sont eux aussi forfaits, à cause d’un protocole sanitaire qui impose une semaine d’entraînements individuels avant une reprise normale. Avec ce cluster géant, Bordeaux a donc proposé le report de son match à Brest, qui a pu reprendre les séances au complet. Une demande écartée par la FFF

« Éviter de proposer un spectacle qui ne serait pas digne de la Coupe de France »

Au grand dam des Girondins et de Gérard Lopez. « Jusqu’où le ridicule s’arrêtera ? Toutes ces questions, nous nous les sommes posées avant de les adresser à la FFF. Malheureusement, toutes ces interrogations n’ont – pour l’instant – pas trouvé un écho favorable auprès de l’instance fédérale. À ce stade de la pandémie, nous ne pouvons plus prendre le risque et nous nous devons de préserver au maximum la santé de tous. Le Covid touche certaines équipes et il semble clair que le virus touchera la grande majorité des clubs dans les semaines à venir. Il est donc primordial de préserver l'intérêt sportif de la compétition et de prendre en compte le fait que les équipes ne peuvent pas être soumises à cet aléa sanitaire qui fausse la donne. À ce jour, nous continuons de dialoguer avec la FFF pour envisager les meilleures solutions possibles afin d'éviter de proposer un spectacle qui ne serait pas digne de la Coupe de France », a lancé le président bordelais, qui sait que la situation de son effectif peut encore s’empirer à cause du Delta et d’Omicron. Si de nouveaux tests positifs tombent d’ici dimanche, la rencontre Brest-Bordeaux pourrait finalement être reportée… Enfin, si la Fédération le veut.