Bordeaux : Petkovic ne joue pas sa tête face à Lyon

Bordeaux : Petkovic ne joue pas sa tête face à Lyon

Icon Sport

À la veille d’un très important Bordeaux-Lyon pour les Girondins notamment, Vladimir Petkovic était en conférence de presse. Alors que Bordeaux traîne à une inquiétante 18e place, l’entraîneur bosnien s’est montré confiant sur son avenir comme entraîneur quel que soit le résultat dimanche.

Lourdement battu mercredi à Strasbourg 5-2, les Girondins de Bordeaux sont dans une passe très difficile en ce moment. 18e avec seulement un point d’avance sur Saint-Etienne, dernier, les Girondins viennent surtout ne prendre un petit point sur leur quatre derniers matches. Dimanche, Bordeaux recevra Lyon au Matmut Atlantique dans un match périlleux face à un adversaire qui, lui aussi, aura un besoin sérieux de points. Une contre-performance pourrait propulser les Bordelais à l’une des deux dernières places du classement, bien loin du rang auquel Gérard Lopez voulait placer Bordeaux quand il a repris le club en juin dernier. Avec une telle perspective et de tels résultats comptables, Vladimir Petkovic pourrait vite être sur un siège éjectable en Gironde.

Petkovic ne joue pas son avenir face à l’OL

Pourtant, en conférence de presse, le technicien bosnien s’est montré serein malgré l’échéance importante de dimanche. Interrogé sur la possibilité que son poste soit menacé après une potentielle déconvenue face à Lyon, Petkovic a été laconique. « Pour moi, non. », a t-il répondu. Avant ensuite d’indiquer maintenir de bonnes relations avec son président Gérard Lopez et le directeur technique Admar Lopes. « Je suis toujours en contact avec Admar (Lopes) et le Président (Gérard Lopez). J’ai rencontré récemment le Président, et on a parlé de plusieurs choses. Admar, le Président, Florian (attaché de presse) et moi-même, on se voit très souvent. Je les vois plus souvent que je ne vois ma femme (sourire). », a t-il développé devant les journalistes. Néanmoins, une défaite dimanche voire une possible dernière place pourraient rendre ces réunions avec la direction plus tendues.