Bordeaux : L'excuse covid contre l'OM est bidon

Bordeaux : L'excuse covid contre l'OM est bidon

Icon Sport

Battus pour la première fois à domicile par l'OM depuis 44 ans, les Girondins de Bordeaux ne peuvent pas tout mettre sur le dos du covid.

Oui Bordeaux avait connu bien des soucis lors des jours qui ont précédé la réception de l’OM au Matmut Atlantique, le club au scapulaire empilant le cas de covid. Mais Marseille a eu aussi quelques soucis, et sur la pelouse girondine il n’y avait que des footballeurs professionnels au moment du coup d’envoi vendredi soir contre la formation de Jorge Sampaoli. Alors, la formation girondine ne doit pas se cacher derrière une excuse sanitaire pour justifier une prestation très médiocre, puisque c’est hélas devenu une habitude pour les hommes de Gérard Lopez. Alors que les Girondins de Bordeaux pointent à une très inquiétante 17e place du classement de Ligue 1 avec seulement un point d’avance sur le FC Lorient, avant-dernier, Johan Micoud ne masque pas sa désolation devant ce qu’il a vu de Bordeaux contre Marseille. Dans des propos relayés par Girondins4Ever, l’ancien joueur bordelais a dit ce qu’il avait sur le cœur.

Bordeaux joue mal, même sans le covid 

Et c’est peu dire que Johan Micoud est terriblement inquiet, ne voyant aucune excuse à ce fiasco supplémentaire très mal vécu par les supporters bordelais. « Quelques joueurs sur la pelouse ont été touchés par le Covid, mais je ne sais pas si le Covid empêche de faire des passes et des enchainements offensifs… C’est ce qui m’a manqué sur ce match côté bordelais. Marseille a été aussi touché, mais j’ai vu une équipe qui essayait, qui tentait de faire des passes, d’avoir une dynamique un peu positive pour essayer de remporter ce match. Ils l’ont logiquement remporté (...) C’est une équipe mal en point depuis le début de la saison, elle n’arrive pas à trouver de vrais repères (...) Mentalement, forcément, c’était un peu particulier. Ils étaient perturbés. Mais je pense que c’est plus le début de saison qui leur pèse et j’ai souvent vu Bordeaux jouer », a confié l’ancien meneur international tricolore qui a porté à 256 reprises le maillot des Girondins.