PFC-OL : Paris éliminé, un énorme scandale ?

PFC-OL : Paris éliminé, un énorme scandale ?

Icon Sport

Lundi, la Fédération Française de Football a tapé fort en éliminant de la Coupe de France le Paris FC et l’OL après les incidents du 17 décembre.

Les décisions étaient très attendues, elles sont tombées lundi en fin d’après-midi et il s’avère que la Fédération Française de Football a fait preuve d’une extrême sévérité après les incidents du match entre le Paris FC et l’OL. Le match a été définitivement interrompu à la mi-temps après de graves incidents en tribunes entre supporters. Désireuse d’écrire une nouvelle jurisprudence, la FFF a donné match perdu à Lyon mais aussi au Paris FC. Les deux clubs sont éliminés de la Coupe de France, une décision que personne n’avait vu venir. Et si l’élimination de l'Olympique Lyonnais, dont les supporters ont largement contribué aux incidents semble logique, celle du club de Ligue 2 pose davantage de questions.

Dans un tweet, le journaliste Philippe Sanfourche s’est interrogé sur le message envoyé aux supporters après cette double élimination. Le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe aurait visiblement préféré que le match soit donné perdant uniquement à l’Olympique Lyonnais. « En excluant le PFC de la Coupe de France, au même titre que l’OL, la FFF fait passer l’idée qu’un défaut d’organisation est aussi grave que le déferlement de violence. Drôle de message. La négligence vaudrait la délinquance ? » s’est interrogé le journaliste. Son confrère Grégory Schneider est globalement sur la même longueur d’onde. « Sortir le PFC et l'OL: n'importe quoi. Ainsi, une dizaine de mecs en tribunes ont le pouvoir de tuer le football. Gravissime. Personne ne devrait avoir le droit d'empêcher un ballon de rouler » s’est insurgé le journaliste de Libération, aussi bien choqué par les incidents que par les décisions rendues lundi par la Fédération Française de Football. Devant l’énormité de la sanction et conscient que la cause était perdue, Jean-Michel Aulas a décidé de ne pas faire appel. L’OL et le Paris FC sont donc éliminés de la Coupe de France, en plus d’avoir chacun écopé de certaines sanctions relatives à la gestion de ses supporters.