LdC : La petite phrase de Macron qui va faire tiquer l’OL et le PSG

LdC : La petite phrase de Macron qui va faire tiquer l’OL et le PSG

Photo Icon Sport

Ce mardi, Emmanuel Macron s’est exprimé en direct à la télévision depuis une école de Poissy à moins d’une semaine de la date fatidique du 11 mai.

L’occasion pour le chef de l’Etat de faire un point sur la réouverture des écoles, mais également sur les vacances estivales qui attendent les Français. Et à ce sujet, Emmanuel Macron s’est voulu très prudent, indiquant que les longs voyages à l’autre bout du monde seraient sans doute interdits. De plus, certains déplacements entre pays européens pourraient être réduits. Ce qui va forcément poser des questions au niveau du sport et plus précisément du football, à l’heure où le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais entendent défendre leurs chances en Ligue des Champions durant le mois d’août.

« Il est trop tôt pour vous dire qu’on pourra avoir des vacances mais on va limiter les déplacements internationaux : on restera entre Européens, il faudra peut-être même réduire un peu plus. On saura début juin. Je veux rappeler qu’on n’a pas gagné la bataille le virus : on l’a ralenti.  On va regarder l’évolution de l’épidémie. Dans trois semaines, on verra si on a une remontée forte aux urgences, on verra si on peut continuer le déconfinement ou le refermer » a expliqué le chef de l’Etat alors que jeudi, Edouard Philippe apportera de nouvelles précisions sur le début du déconfinement, prévu pour le lundi 11 mai. Le PSG et l’OL surveilleront avec le plus grand intérêt tout ce qui sera relatif aux déplacements d’un pays à un autre alors que Nasser Al-Khelaïfi a d’ores et déjà prévenu dès la semaine dernière qu’il était prêt à jouer les matchs européens « à domicile » du Paris SG à l’étranger, en Allemagne par exemple. Tout cela bien-sûr dans le but de concourir jusqu’au bout en Ligue des Champions afin de défendre les chances du PSG.