LdC : Défaite 3-0, forfait, l'UEFA a un plan anti-Covid très violent

LdC : Défaite 3-0, forfait, l'UEFA a un plan anti-Covid très violent

Photo Icon Sport

Les clubs engagés en Ligue des champions vont devoir faire très attention, car l'UEFA sera sans pitié si des matches sont perturbés par le coronavirus.

Après avoir décidé de reporter l’Euro 2020 d’un an, puis avoir organisé un Final 8 au Portugal afin de finir la Ligue des champions, l’UEFA ne veut pas que les choses s’enveniment pour la saison 2020-2021. Alors, Aleksander Ceferin, le patron de l’instance européenne du football, a décidé que des règles très strictes seront appliquées aux clubs engagés en C1 afin que la situation ne dégénère pas, l’UEFA ayant compris que l’épidémie actuelle n’allait pas s’arrêter de sitôt. Le but de ce changement de règlement, adopté mardi, est clair : tout faire pour que le calendrier soit respecté, coûte que coûte. Et pour cela, des sanctions sont déjà prévues pour les clubs qui n’auront pas pris les mesures nécessaires afin d’éviter les cas de Covid dans leur effectif ou si les pays referment les frontières.

Exemple de ce changement, si un club ne peut pas accueillir un match en raison d’une décision sanitaire de son pays, il doit prévoir un stade de replis à l’étranger, sinon ce sera un match perdu par forfait. De même, si une équipe est décimée par des cas de Covid19 et n’est pas en mesure de jouer, même en faisant appel à des joueurs non-inscrits sur sa liste, alors elle aura match perdu 3-0. De manière plus anecdotique, si un arbitre ne peut officier en raison d’un test positif de dernière minute, alors il pourra être remplacé par un arbitre du même pays que l’une des deux équipes. C’est une évidence, l’UEFA ne veut pas rigoler avec sa prochaine Ligue des champions, et ce sont les clubs qui devront l’assumer.