Covid-19 : Liverpool-Atlético, une désastreuse bombe sanitaire ?

Covid-19 : Liverpool-Atlético, une désastreuse bombe sanitaire ?

Photo Icon Sport

Depuis un mois et demi, deux matchs de football sont régulièrement pointés du doigt pour avoir favorisé la propagation du coronavirus en Europe.

Il s’agit des matchs Atalanta-Valence en Italie et du choc entre la Juventus Turin et l’Olympique Lyonnais en France. Mais en cette fin du mois d’avril, un autre match de football est dans le viseur des autorités et a peut-être favorisé la propagation du Covid-19 à travers l’Europe. Il s’agit de la rencontre de Ligue des Champions entre Liverpool et l’Atlético de Madrid, qui s’est déroulée à Anfield le 11 mars dernier. Un match qui a peut-être contribué au fort développement de la pandémie en Angleterre selon une conseillère scientifique du gouvernement britannique, Angela McLean.

« Un lien entre Liverpool-Atlético et la hausse du nombre de cas dans le nord de l’Angleterre ? C'est une hypothèse intéressante. Je suis vraiment triste d’entendre que tant de gens à Liverpool sont malades et que beaucoup sont morts. Je pense qu'il serait très intéressant de voir à l'avenir, lorsque toutes les recherches scientifiques seront terminées, quelle est la relation entre les virus qui ont circulé à Liverpool et les virus qui ont circulé en Espagne » a indiqué cette conseillère scientifique du gouvernement. Pour rappel, 52.000 spectateurs avaient assisté à la rencontre, dont 3.000 supporters de l’Atlético venant directement de Madrid. Dans la ville de Liverpool, 246 personnes sont mortes du coronavirus depuis le début de la pandémie. Reste maintenant à voir s’il sera prouvé que ce nombre important de décès est à mettre en lien avec le match de foot entre les Reds et l’Atlético. Il y a quelques jours, le responsable de la santé publique à la ville de Liverpool, Matthew Ashton avait qualifié de « mauvaise décision » le maintien du match du 11 mars dernier…