Pierre Ménès et Daniel Riolo ont pourri la vie de René Girard

Pierre Ménès et Daniel Riolo ont pourri la vie de René Girard

Photo Icon Sport

René Girard a décidé d’une séparation à l’amiable avec Lille en fin de saison passée, le technicien du LOSC ayant moyennement apprécié d’apprendre que son président lui cherchait un successeur depuis pas mal de temps. S’il n’a pas encore replongé dans un projet, l’entraîneur qui a mené Montpellier au titre de champion devant l’ogre PSG en 2012 estime que cette couronne nationale, la dernière à avoir échappé au Paris Saint-Germain sauce Qatar, n’a pas été saluée à sa juste valeur. Même s’il a bien digéré tout cela, René Girard admet que son image a surtout été dévalorisée par le tir croisé de deux consultants vedettes, Pierre Ménès et Daniel Riolo. Et forcément il le digère mal.

Daniel Riolo et Pierre Ménès ont été négatifs

« S’il y a eu un manque de reconnaissance en 2012 après le titre ? C’est vrai que cet exploit a été davantage reconnu dans la région, moins au niveau national. Après, je n'ai jamais voulu spécialement plaire ni me mettre en avant. Mais ce que je déplore, c'est que lorsque des personnages, comme Pierre Ménès ou Daniel Riolo, martèlent des trucs négatifs sur moi, il en reste toujours quelque chose…  », constate René Girard, qui a reconnu avoir déjà refusé cet été des offres venues du Golfe, préférant attendre un projet plus axé sur le sportif que sur le financier.

Share