Lacazette voit triple, et l'OL fait voler les Verts en éclats

Lacazette voit triple, et l'OL fait voler les Verts en éclats

Photo Icon Sport

Dans un derby à sens unique, Lyon a logiquement pris le meilleur sur Saint-Etienne sur le score de 3-0. L’OL conforte son statut de dauphin du PSG, tandis que l’ASSE est passé au travers de son match, et reste au pied du podium. 

C’est désormais le cas depuis quelques années, le derby entre Lyon et Saint-Etienne concernait directement les premières places pour les deux équipes, provoquant, en plus de la tension habituelle sur ce genre de matchs, des premières minutes très musclées. Pajot et Lemoine étaient logiquement avertis d’entrée de jeu pour des gros tacles, mais en dehors de cette agressivité, il n’y avait pas grand chose question football. Il fallait attendre l’approche de la pause pour voir Lyon accélérer. D’une double parade devant Ferri puis surtout Valbuena, Ruffier réalisait deux petits miracles pour maintenir son équipe en vie (38e). Peu après, le portier stéphanois ne pouvait en revanche rien sur un petit exploit de Lacazette, même si le Lyonnais était hors-jeu au départ de l’action. L’attaquant rhodanien revenait pour passer devant Perrin, résister au retour d’un défenseur et piquer son ballon avec adresse pour marquer (1-0, 41e). 

Le plus dur semblait fait étant donné que l’ASSE n’avait que très peu été dangereuse pendant ces 45 premières minutes. La preuve, Lyon continuait à attaquer et doublait logiquement la mise, Rafael s’avançant sans être attaqué, pour frapper sur Ruffier. A la reprise du ballon repoussé, Lacazette était le plus prompt pour s’offrir un doublé au meilleur des moments (2-0, 59e). La supériorité lyonnaise était incontestable dans ce derby même si la fin de match était marquée par deux mauvais gestes de Ferri sur Béric et Yanga-Mbiwa sur Perrin, qui s’en sortaient bien avec un avertissement chacun. Le dernier but de la soirée était une fois encore pour les locaux, qui déroulaient face à des Stéphanois à 10, Béric n'étant pas revenu sur le terrain. Lacazette s'offrait un triplé sur une offrande de Ferri (3-0, 93e). L’OL tenait une large victoire mais difficile contestable, et surtout confirmait très logiquement son statut de dauphin du PSG. L’ASSE voit désormais son voisin prendre le large avec trois points d’avance, même si les Verts sont toujours aux abords du podium. 

Share