L'avis de la DNCG, tout le monde s'en fout finalement

L'avis de la DNCG, tout le monde s'en fout finalement

Photo Icon Sport

L’été dernier, la Direction Nationale du Contrôle de Gestion avait interdit l’accession de Lens en Ligue 1, considérant que le club nordiste était dans une situation financière inextricable et ne pouvait pas s’en sortir. Avec du recul, le président de cette instance constate qu’il avait raison, puisqu’il manque 7ME au club nordiste pour boucler la saison et qu’il a fallu quelques concessions pour que Lens arrive à ce stade de la saison. Dans l’Equipe, Richard Olivier regrette que l’avis de la DNCG ne pèse rien, la Fédération Française de Football ayant la possibilité de sortir un veto étonnant. Et le patron de la DNCG de revenir sur le cas lensois.

« Le comité exécutif de la FFF aurait mieux fait de nous écouter, mais il avait le droit de se ranger sur l’avis du CNOSF qui demandait la montée de Lens de Ligue 1. Sur ce plan, la procédure a été respectée. Au nom de « l’intérêt supérieur du football français », ils ont décidé de maintenir Lens. Cette procédure est malsaine. Elle devait être modifiée par le ministère, mais on croit savoir qu’elle va finalement être maintenue. On va donc toujours pouvoir s’asseoir sur l’avis de la DNCG et décider en fonction du propre sentiment du comité exécutif de la FFF », regrette le président de la Direction Nationale du Contrôle de Gestion, agacé de voir que les autorités du football font leur petite cuisine sans suivre les recommandations du gendarme financier, sauf quand cela les arrange.

Share