Guingamp plonge Metz dans la crise

Guingamp plonge Metz dans la crise

Photo Icon Sport

Rien ne va plus à Metz après une nouvelle défaite (0-2) à domicile ce dimanche face à une formation de Guingamp qui reste sur son petit nuage. Il pourrait y avoir du mouvement chez les Lorrains qui foncent vers la Ligue 2.

Le FC Metz avait appelé à la mobilisation générale pour cette rencontre cruciale pour le club lorrain. Et le public était chaud à Saint-Symphorien pour ce match contre des Guingampais qui avaient laissé Beauvue sur le banc afin de faire souffler le buteur avant le marathon qui s’annonce d’ici la fin février. Mais, cela n’allait pas refroidir les velléités offensives des joueurs bretons qui allaient vite plomber l’ambiance. Bien en place, Guingamp ouvrait en effet logiquement le score par Mandanne, dont la reprise de la tête sur un centre de Pied trompait Carrasso (0-1, 26e). Ce but faisait très mal à Metz et ce n’était pas fini, puisque la formation de Gourvennec continuait son forcing et allait doubler la mise. C’est cette fois Pied qui trompait le portier lorrain, l’ancien lyonnais, lequel avait été prêté à Metz, il y a quelques saisons, jouant les bourreaux de service (0-2, 39e). Des sifflets tombaient des tribunes, mais cela ne changeait rien à la situation du FC Metz.

La seconde période ne modifiait pas la donne, même si Cartier tentait de modifier son organisation. N’Daw ratait le cadre d’une belle reprise de la tête (72e), mais c’était là la seule véritable belle occasion de Metz, qui était même à deux doigts d’en prendre un troisième. En effet, sur un petit lob, Schwartz trouvait la transversale de Carrasso, Pied étant à proche de reprendre de près (79e). Les Lorrains essayaient bien de réduire l’addition, mais se montraient beaucoup trop fébriles dans la zone de vérité. Image terrible même pour les joueurs messins, les supporters du kop lorrain sortaient un mouchoir blanc et l’agitaient en signe de défiance, et c’est une bronca qui accueillait le coup de sifflet final.

Share