Nantes : Jérôme Alonzo accuse 1% des supporters

Nantes : Jérôme Alonzo accuse 1% des supporters

Photo Icon Sport

Gardien de but du FC Nantes lors des deux dernières années de sa carrière, c’était entre 2008 et 2010, Jérôme Alonzo sait que certains fans des Canaris ont parfois un comportement odieux. Et celui qui est devenu consultant de France Télévisions raconte comment cela s’est mal fini pour lui lors de son dernier match dans les buts nantais, alors que le club venait de redescendre en Ligue 2. De quoi laisser songeur, surtout après les incidents de samedi dernier à la Beaujoire.

« Le dernier match de ma carrière c’était à Clermont-Ferrand. Il y avait 80 mecs de Nantes qui ont chanté pendant toute la deuxième période « Alonzo enculé ». Des mecs de mon équipe, de mon club. J’ai fini ma putain de carrière comme ça. J’en chiale parfois. Un joueur comme moi, fidèle comme j’ai été, je me suis fait insulter par mes supporters pour mon dernier match. C’est comme ça que je méritais de finir ? C’est pour ça que quand je cite mes clubs, j’ai un peu plus de mal avec Nantes. J’en suis désolé pour les 99% de supporters nantais qui sont fantastiques. Mais c’est une blessure qui ne se refermera jamais. Jamais », avoue, dans un entretien accordé à Bérenger Tournier, l’ancien gardien de but. De quoi étayer la thèse de Waldemar Kita, lequel affirme qu’une petite minorité d’excités perturbe la vie du FC Nantes.

Share