Nouvelle descente de police pour des transferts à Marseille

Nouvelle descente de police pour des transferts à Marseille

Photo Icon Sport

Selon la Provence, suite à une commission rogatoire d’un juge marseillais, une dizaine d’interpellations a eu lieu ce mardi matin dans la cité phocéenne. Il s’agit d’une enquête qui fait suite à une première vague d’interpellations laquelle avait concerné Vincent Labrune et ses deux prédécesseurs à la présidence de l’Olympique de Marseille, les trois hommes étant ressortis ensuite sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux. Cette fois, ce sont des agents de joueurs, des intermédiaires et des membres du milieu marseillais qui auraient été placés en garde à vue. Ce travail de la justice est destiné à obtenir des éclaircissements sur les transferts de Souleymane Diawara et d’André-Pierre Gignac à l’OM, certains flux financiers semblant suspects aux enquêteurs.

Share