Le rouge de Pallois, Bordeaux voit une vengeance de l'arbitre

Le rouge de Pallois, Bordeaux voit une vengeance de l'arbitre

Photo Icon Sport

En difficulté en championnat, Bordeaux a retrouvé le goût de la victoire en Coupe de la Ligue à Toulouse mardi (3-1). Une soirée quasi parfaite pour les Girondins, si l’on excepte l’expulsion de Nicolas Pallois pour un deuxième carton jaune injustifié compte tenu de la simulation de Wissam Ben Yedder. Il n’en fallait pas plus pour que Marius Trésor y voit une vengeance de l’arbitre Fredy Fautrel, qui n’avait pas vu la fameuse main de Pallois contre Bastia le 31 août dernier.

« Monsieur Fautrel était l’arbitre de Bordeaux-Bastia, et on se souvient de la main de Nicolas Pallois… C’est vrai qu’on en avait beaucoup, beaucoup parlé, et je me demande si Monsieur Fautrel ne s’est pas souvenu de ça, s’est interrogé l’ancien international français sur Girondins TV. Le premier carton jaune, ce n’est pas une faute ! Simplement, il y avait une faute sur lui que l’arbitre de touche n’a pas signalée. Il l’a simplement dit à l’arbitre, je ne sais pas dans quels termes je n’étais pas sur le terrain. Mais il s’est retourné vers l’arbitre en demandant pourquoi la faute n’a pas été sifflée. Et Monsieur Fautrel, de suite… (premier carton jaune pour contestation) Et deux minutes après… (deuxième avertissement pour une faute sur Ben Yedder) On peut me dire ce qu’on veut… C’est l’arbitre assistant qui est à côté et qui ne dit rien ! Il l’évite ! L’autre se laisse tomber… Il saute et le laisse passer, il l’évite, et à l’arrivée Ben Yedder se laisse tomber. C’est pour ça que je dis, peut-être qu’au fond de sa pensée, il s’est dit « Contre Bastia tu m’as eu ». Ben Yedder sera là dimanche, pas Pallois (suspendu). » Fredy Fautrel aurait donc soigneusement préparé sa vengeance depuis deux mois...

Share