L’ASSE écrase Rennes et fonce sur l’OL, battu à Bordeaux

L’ASSE écrase Rennes et fonce sur l’OL, battu à Bordeaux

Photo Icon Sport

Saint-Etienne a fait le spectacle face à Rennes pour s’imposer 4-0 et chambouler le haut du classement. L’ASSE revient sur Lyon, battu 1-0 à Bordeaux et qui commence à voir le podium s’éloigner. 


Ce dimanche après-midi, la mise en bouche avant le choc des deux premiers du classement de Ligue 1 avait de l’allure. Deux rencontres entre formations du haut de tableau avaient lieu et cela a débouché sur un resserrement général dans une course aux places européennes qui concerne désormais les neuf premiers au classement. 


A Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne a confirmé sa récente victoire à Toulouse contre une formation rennaise qui avait pourtant l’occasion de revenir à hauteur de Lille sur le podium. Mais les Bretons ont progressivement pris l’eau pour s’incliner sur le score lourd de 4-0. Mignot devançait Costil pour ouvrir le score de la tête (1-0, 24e) avant que Batlles sur un service de Sako ne double la mise sous la barre (2-0, 53e). Très actif, Sako faisait parler sa frappe du gauche pour améliorer la différence de buts (3-0, 67e). Gradel finissait le festival à 10 minutes de la fin (4-0, 79e). Autant dire que le Chaudron était comblé puisque ce succès concrétise désormais les rêves européens de l’ASSE. Avec un match en moins que l’OL, les Verts sont en effet revenus à hauteur de leur éternel rival à la faveur de la défaite rhodanienne à Bordeaux. 


Car dans le même temps, le retour en forme des Girondins s’est concrétisé. Sur une pelouse assez déplorable à Chaban-Delmas, l’OL n’a pas montré grand-chose et le petit turn-over instauré par Rémi Garde s’est une nouvelle fois avéré inquiétant pour ceux qui cherchent à avoir du temps de jeu. A l’issue d’une première période bien terne, Gouffran marquait presque par miracle un but sur un corner, d’une tête au second poteau (1-0, 42e). Spectaculaires à Lille le week-end précédent, les Bordelais étaient cette fois-ci appliqués et concentrés pour ne jamais laisser revenir Lyon dans la partie. Ils tenaient ainsi une victoire qui change complètement la face de leur fin de saison, puisque la formation de Francis Gillot n’est qu’à trois points d’une 5e place qui sera peut-être européenne cette saison. Pour Lyon en revanche, ce n’est plus le titre, c’est le podium qui commence à dangereusement s’éloigner, et même si la saison est encore longue, la perspective de le manquer semble désormais bien concrète. 

Share
  • Aucun commentaire.