Bordeaux : Public et pelouse, même désastre selon Riolo

Bordeaux : Public et pelouse, même désastre selon Riolo

Photo Icon Sport

Sur le plan du jeu, Bordeaux réalise un début de saison très intéressant, avec notamment quelques bonnes performances. Face à Saint-Etienne pour le premier match de la saison, puis à Lyon ou à Metz. Mais en septembre, le rendement à domicile est catastrophique avec un seul point pris en deux matchs face à Angers et Caen. La pelouse attaquée par un champignon est forcément pointée du doigt. Le spectacle n’est donc pas au rendez-vous, et le public boude. Un constat fait sans pitié par Daniel Riolo, pour qui toute cette situation est catastrophique, et résume plutôt bien le club aquitain selon lui.

« On a eu la chance d’avoir un match à domicile à Bordeaux, à Montpellier, à Bastia, et maintenant il faut qu’il y ait des sanctions, ou tu te démerdes pour aller jouer ailleurs. Ça ne posera pas de problème à Bordeaux, personne ne va voir les matches de toute façon, c’est vide, comme ça l’est à Marseille aussi. Qu’on trouve une vraie pelouse quoi… Qu’ils aillent jouer au Cap Ferret, la pelouse est meilleure… S’ils vont jouer sur la dune du Pilat, le ballon roulera mieux », a avancé le consultant de RMC, pour qui la situation est assez déprimante en ce qui concerne la qualité des terrains et la fréquentation des stades. Et pas qu’à Bordeaux.

Share