Bordeaux : Gourvennec fait la morale au banni du groupe

Bordeaux : Gourvennec fait la morale au banni du groupe

Photo Icon Sport

Qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue après leur succès à Châteauroux (0-2) mercredi, les Girondins de Bordeaux s’étaient déplacés à 17 joueurs au lieu des 18 prévus.

Sur la feuille de match, un nom manquait effectivement à l’appel, celui de Maxime Poundjé. Et la raison est simple : alors qu’il était annoncé titulaire, le latéral gauche a été écarté du groupe pour son retard lors du rendez-vous pour prendre l’avion. Une faute pardonnable pour l’entraîneur girondin, qui a tout de même prévenu son défenseur.

« Ce genre de choses peut arriver. Mais on n'allait pas mettre tout le monde en retard pour un joueur qui n'était pas à l'heure et qui n'est pas joignable, a expliqué le technicien, qui sait que Poundjé a confondu l’heure de décollage et celle de la convocation. On est parti à 17 mais j'aurais préféré partir à 18. Mais être à l'heure, cela fait partie du package du joueur. Il faut être prêt. Et quand on est en retard, on n'est pas prêt... » Les Marine et Blanc sont prévenus, Gourvennec n’attend pas les retardataires.

Share