Il fallait un Messi pour crucifier le Bayern

Il fallait un Messi pour crucifier le Bayern

Photo Icon Sport

Longtemps tenu en respect par un Neuer des grands soirs, le FC Barcelone a trouvé la solution (3-0) grâce à l’inévitable Lionel Messi auteur d’un doublé en trois minutes (77e et 80e), et Neymar (90e+3). Le Barça a un pied et demi en finale de la Ligue des champions avant le match retour en Bavière la semaine prochaine.

On attendait du spectacle, mais c’est surtout une grosse opposition tactique qui a eu lieu ce mercredi en demi-finale aller de la Ligue des champions. Face à un Barcelone entreprenant, le Bayern affichait sa défense de fer avec un Neuer qui démontrait très vite qu’il était chaud comme la braise. Lancé dans un duel face au portier munichois, Luis Suarez devait s’incliner une première fois (12e), un premier signal envoyé au trio MSN du Barça. Mais Munich ne se contentait pas de voir venir, et sur un centre de Müller, Lewandowski ratait sa reprise alors que l’attaquant du Bayern était face au but (17e). Neuer tenait la baraque et venait encore une fois contrarier le club catalan, en stoppant une tentative d’Alves (41e).

Après la pause, on repartait sur le même tempo et on se demandait bien comment le FC Barcelone allait faire pour trouver une solution. Mais à match exceptionnel, joueur exceptionnel et à un quart d’heure de la fin Lionel Messi, plutôt discret jusque-là, décidait de frapper. Suite à une action confuse dans la surface allemande, la relance du Bayern était rapidement récupérée par le Barça, et Messi, servi par Alves, trompait Neuer d’un tir au ras du poteau (1-0, 77e). Le Bayern était sonné et allait l’être un peu plus, puisque trois minutes plus tard, le même Messi faisait encore un numéro et doublait la mise (2-0, 80e). Après ce double coup de tonnerre, l’équipe de Guardiola tentait de ne pas hypothéquer définitivement ses chances, mais dans le temps additionnel Neymar alourdissait l’addition (3-0, 90e+3) et tuait le suspense. Sauf énorme surprise, le Barça jouera la finale de la Ligue des champions…

Share