Bâle touche du bois, mais c'est le PSG qui gagne

Bâle touche du bois, mais c'est le PSG qui gagne

Photo Icon Sport

Face à une formation suisse qui a touché par trois fois les montants du but d'Areola, le PSG s'est finalement imposé 3 à 0 et file tranquillement vers les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Les joueurs de Bâle avaient prévenu qu'ils n'étaient pas venus à Paris pour faire des selfies, et le Paris Saint-Germain a rapidement failli le comprendre ce mercredi soir au Parc des Princes. En effet après 5 minutes de jeu, Lang trouvait la transversale, imité à la 36e par Doumbia dont la reprise de la tête heurtait le poteau droit d'un Areola plutôt heureux. 

Mais le PSG allait pourtant trouver la faille sur un centre de Rabiot, homme du match, que Di Maria reprenait victorieusement (1-0, 36e). Après la pause, la formation d'Unai Emery semblait plus inspirée, et dans la foulée d'un duel raté par Cavani, c'est Lucas qui doublait la mise, suite à une boulette défensive suisse (0-2, 62e). L'écart était fait, mais Suchy voyait lui aussi sa reprise échouer sur le poteau d'Areola (66e). La suite était nettement plus calme, même si Cavani y allait également de son but, consécutivement à un penalty accordé logiquement à l'ultime minute (3-0, 90e sp). Le PSG avance sereinement vers les huitièmes de la Ligue des champions, Paris et Arsenal ayant sept points contre un seul pour Bâle et Ludogorets.

Share