Indice UEFA : Les 0-0, ça paye pour la France

Indice UEFA : Les 0-0, ça paye pour la France

Photo Icon Sport

Lors de la dernière journée, la France avait profité d’un coup de mieux pour repasser devant la Russie dans la course à la sixième place. Avec des résultats plutôt positifs, quatre nuls et une victoire, les clubs tricolores ont désormais pris un petit matelas d’avance sur leur adversaire direct, qui n’a gagné qu’un match (Dynamo Moscou), fait un nul (CSKA) et concédé deux défaites (Krasnodar et Zénith). Pas de quoi souffler véritablement, mais c’est déjà mieux que le début de saison catastrophique connus par les clubs français. 

Classement saison 2014-15

1. Allemagne 6,857
2. Espagne 6,642
3. Italie 6,500
4. Angleterre 6,142
5. Croatie 5,875
6. Russie 5,333
7. France 5,250
8. Bélarus 5,000
9. Belgique 4,600
10. Grèce 4,400
11. Portugal 4,250 

Classement UEFA 2015

1. Espagne 86,427
2. Angleterre 72,962
3. Allemagne 70,415
4. Italie 58,010
5. Portugal 56,459
6. France 46,750
7. Russie 46,165
8. Ukraine 38,666
9. Pays-Bas 37,979
10. Belgique 32,200

Sur les cinq dernières saisons, le classement UEFA permet d’attribuer les places européennes de la façon suivante :
1er, 2e et 3e = 4 places en Ligue des Champions (3+1 qualifié pour le 4e tour préliminaire), 3 places en Europa League
4e et 5e = 3 places en Ligue des Champions (2+1 qualifié pour le 4e tour préliminaire), 3 places en Europa League
6e = 3 places en Ligue des Champions (2+1 qualifié pour le 3e tour préliminaire), 3 places en Europa League
7e, 8e, 9e et 10e = 2 places en Ligue des Champions (1+1 qualifié pour le 3e tour préliminaire), 4 places en Europa League    

Share