TV : Une nouvelle chaine et des matchs donnés, Canal+ s'affaire

TV : Une nouvelle chaine et des matchs donnés, Canal+ s'affaire

Ce week-end, la majorité des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 seront diffusés une dernière fois sur Téléfoot, avant que le rideau ne tombe.

Ce jeudi, Canal+ a en effet raflé 95 % des droits du football français avec une offre de gré à gré qui permet à la LFP et aux clubs de sortir de l’entonnoir. Désormais, la chaine cryptée a une semaine pour se préparer et s’organiser. Avec Canal+, Canal+ Sport et Canal+ décalé, la « 4 » a de quoi faire face aux affiches, mais doit aussi pouvoir répondre au fameux multiplex du dimanche après-midi qu’elle a récupéré. Ce vendredi sur RTL, Maxime Saada a ainsi dévoilé que ses équipes s’activaient pour trouver une solution, et cela pourrait arriver par le biais de la création d’une nouvelle chaine. 

« C’est une étape décisive. On va rassembler toute la Ligue 1, ce n’est pas arrivé depuis 1999. Aujourd’hui, c’est un nouveau départ. On s’inscrit sur la durée. On a aucun intérêt à ce que le football se porte mal. On a trouvé une situation transitoire. On a signé un accord global. Je souhaite que la Ligue fasse un appel d'offres. Nous serons là. La Ligue a été abimée par Mediapro. L'exposition est un élément essentiel. Il y aura un maximum de matchs sur Canal+, Canal+ Sport et Canal+ Décalé. Il est possible qu’on lance une nouvelle chaîne pour l’occasion », a livré Maxime Saada, qui se verrait bien créer une chaine spécialement dédiée au football, pour aussi faire un peu de place au rugby sur ses antennes. Dans le même temps, BeIN Sports, qui est sagement resté dans l’ombre dans toute cette affaire, pourrait être récompensé en récupérant l’intégralité des matchs de Ligue 2.

« Il n’est pas exclu que la Ligue 2 soit exposée chez BeIN Sport. La Ligue 1 et la Ligue 2 seront beaucoup plus valorisées dans le nouveau dispositif que dans l’ancien », s’est félicité le président de Canal+, persuadé que le football pro va pouvoir repartir sur des bases saines et avec un vrai appel d’offres en fin de saison. Pour le moment, ce n’est pas forcément l’optique de la LFP, qui se verrait bien continuer à négocier de gré à gré pour trouver le meilleur deal possible pour les années à venir.