TV : Jaume Roures accusé d'avoi menti aux salariés de Mediapro

TV : Jaume Roures accusé d'avoi menti aux salariés de Mediapro

Après avoir largué sa chaîne Téléfoot et mis au chômage des dizaines de salariés, Jaume Roures a également poussé vers la sortie une partie du personnel de Mediapro France.

Jaume Roures a fait des dégâts énormes dans le football français, puisque le patron espagnol de Mediapro s’était offert les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2 jusqu’en 2024, avant de stopper le paiement des échéances après seulement une seule facture réglée. Après avoir étranglé les clubs, le dirigeant du groupe sino-espagnol a ensuite abandonné les journalistes et les techniciens de Téléfoot après seulement quelques mois. Après ce premier choc social, Jaume Roures n’a pas fini son sale boulot en France, puisque ce mercredi on apprend que les représentants du personnel de Mediapro France, qui géraient l’aspect technique des diffusions de Téléfoot, ont écrit à leur patron afin de contester la manière dont ce dernier avait géré le plan social qui va aboutir au licenciement de 90 membres du personnel.

 Mediapro méprise les salariés français

Tandis que Jaume Roures avait promis de ne pas se contenter du minimum légal dans le cadre du plan de sauvegarde de l’emploi, la réalité est hélas différente. « Les salariés se sentent trahis et méprisés (…)  C'est avec amertume que nous découvrons aujourd'hui que le PSE présenté n'est pas du tout en accord avec les moyens du groupe (…)  Agissons et trouvons un terrain d'entente avant que l'inévitable arrive. C'est-à-dire un PSE interminable avec moult combats juridiques qui ne contentera personne », ont écrit les représentants du personnel de Mediapro à Jaume Roures, histoire de le placer devant ses responsabilités et qu'il accepte de revenir discuter avec ceux qu'il a trahis en bazardant les droits de la Ligue 1 l'hiver dernier.