TV : Amazon accueilli froidement par les supporters

TV : Amazon accueilli froidement par les supporters

Malgré l’offre qui comprend 80 % de la Ligue 1, Amazon n’a pas encore marqué de points auprès du grand public et des fans de football en France. 

Nouveau venu dans le monde des droits TV, Amazon n’est pas en avance pour son lancement. En dehors de l’annonce effectuée récemment pour dévoiler le tarif de la chaine Amazon Prime spécialisée sur le football français, les dirigeants de la société d’e-commerce se veulent discrets. Pas de vague, du contenu de qualité et des factures bien payées, la firme américaine entend bien conquérir le marché français grâce au football. Il y a encore du travail selon le résultat d’une enquête menée chez les suiveurs du ballon rond en France. Ainsi, un sondage effectué par l’institut spécialisé Gece sur plus de 2500 supporters de clubs de football en France, dévoile que l’arrivée d’Amazon est vue avec réticence.

Ainsi, quasiment la moitié des sondés (45 %) voit l’arrivée du géant américain comme une mauvaise chose, et, force de l’habitude, 61 % des répondants préféreraient continuer à regarder le football sur Canal+. Seul un sondé sur trois (38 %) prévoit de s’abonner à Amazon, ou de prolonger son abonnement s’il est déjà abonné, grâce à l’offre du football. Et 31 % des personnes interrogées annoncent clairement leur intention de suivre le football via le streaming illégal ou l’IPTV. Un public qu’il faudra donc convaincre, surtout que chez 80 % des personnes interrogés, il y a au moins un abonnement de contracté dans le foyer pour suivre le football à la télévision. Une place à se faire donc, dans un univers qui peut être impitoyable, la bataille entre BeIN Sports et Canal+, encore associés il y a peu, pour ne pas diffuser la Ligue 1, le démontre encore une fois en ce moment.