Tempête juridique à venir contre les deux montées et descentes !

Tempête juridique à venir contre les deux montées et descentes !

Photo Icon Sport

En décidant de limiter à deux clubs les montées et les descentes entre la Ligue 1 et la Ligue 2, les membres du conseil d'administration de la LFP ne font pas l'unanimité. Et plusieurs actions en justice devraient désormais s'y opposer.

C’est un vrai coup de tonnerre qui avait résonné dans le football français la semaine passée, lorsque le CA de la Ligue de Football Professionnel avait annoncé que dès la saison prochaine seulement deux clubs descendraient de Ligue 1 en Ligue 2 et qu’évidemment deux équipes feraient le chemin inverse. Et si des voix, essentiellement en L2, s’étaient élevées contre cette décision, il semble désormais que la lutte s’organise et que des recours en justice soient rapidement lancés. Jacques Rousselot, le président de Nancy, confie que les arguments ne manquent pas pour balayer cette idée, qui était prévue pour la saison 2016-2017, mais pas la prochaine. « Cette décision est sans doute entachée de vices de forme. Par exemple, ce système de deux montées et deux descentes dès 2015-2016 n’a pas été inscrit à l’ordre du jour du Conseil d’administration », fait remarquer, dans l’Equipe, le président de Nancy. 

La FFF peut ennuyer la LFP grâce au National

Reste que c’est le 18 juin prochain que l’assemblée générale de la Ligue de Football Professionnel doit entériner ce choix, même si un autre rendez-vous prévu le 20 juin pourrait changer la donne. En effet, ce jour-là, la FFF tiendra son assemblée fédérale, et pour entrer dans ce projet, les élus fédéraux devront accepter le fait que seulement deux clubs de National seulement monteront en Ligue 2, contre trois actuellement, ce qui est loin d’être gagné. Les prochaines semaines pourraient donc être très chaudes entre les dirigeants de clubs de Ligue 1, de Ligue 2, mais également Frédéric Thiriez et Noël Le Graët.