Reims - OM : À quelle heure et sur quelle chaîne suivre le match ?

Reims - OM : À quelle heure et sur quelle chaîne suivre le match ?

En pleine forme, l’Olympique de Marseille tentera de conforter sa deuxième place face à Reims avant une grosse semaine, lors de laquelle l’OM affrontera Feyenoord en demi-finale de l’Europa Conférence League puis l’OL en L1.

Quelle heure pour regarder Reims - OM ?

Comme souvent cette saison, l’Olympique de Marseille aura le luxe de jouer le dimanche soir. Puisque cette affiche de la 34e journée de Ligue 1 aura lieu ce dimanche 24 avril à 20h45 au Stade Auguste Delaune. L’arbitre de cette rencontre sera Jérôme Brisard.

Sur quelle chaîne suivre Reims - OM ?

Pour suivre le match de leur équipe, les supporters marseillais devront se brancher sur Amazon Prime Vidéo. Sur le Pass Ligue 1, Julien Brun et Mathieu Bodmer seront aux commentaires. David Astorga sera en bord terrain, alors que Thibault Le Rol et Benjamin Nivet feront la présentation de ce dernier match du week-end.

Les compos probables de Reims - OM : 

Dans la foulée de sa belle victoire contre Lille, Reims cherchera à enchaîner un deuxième succès de suite à domicile pour valider pleinement son maintien en L1. Mais pour faire un bon résultat contre l’OM, Oscar Garcia devra composer sans Ekitike ou Hornby.

La compo probable de Reims : Rajkovic - Busi, Gravaillo, Faes, Abdelhamid, Konan - Munetsi, Matusiwa, Cajuste - Zeneli, Kebbal.

En battant Nantes au Vélodrome mercredi, dans la foulée de sa défaite à Paris, l’OM a creusé un sacré écart dans la course à la deuxième place. Vu qu’à cinq journées de la fin, Marseille dispose de six points d’avance sur Rennes, Strasbourg et Monaco. Mais pour finir d’enfoncer le flou, l’OM doit faire un bon résultat à Reims. Pour cela, Jorge Sampaoli sera privé de Balerdi ou De la Fuente.

La compo probable de l'OM : Mandanda - Rongier, Saliba, Caleta-Car, Luan Peres - Guendouzi, Kamara, Gerson - Harit, Milik, Payet.

La décla : 

Jorge Sampaoli, coach de l’OM : « Notre analyse est portée sur le présent de chaque équipe. On regarde plus le système actuel de l'équipe. Par exemple, Reims joue en 5-3-2. Nous, on établit un plan de match et on exécute notre tactique. On veut le contrôle du ballon. Il faut être très concentré sur notre positionnement sur le terrain. On est souvent face à des défenses à cinq, on doit réfléchir comment fixer et attaquer ces lignes de cinq, soit en passant sur les côtés, soit par l'axe. De là, on décide de mettre les joueurs les plus en forme. On regarde aussi les vidéos ».