Omicron : Nouvelles règles d’isolement, le football concerné

Omicron : Nouvelles règles d’isolement, le football concerné

La vague de Covid-19 déferle sur la France actuellement, avec des chiffres records depuis quelques jours.

Les variants Delta et Omicron se croisent, et ce dernier est déjà majoritaire dans l’hexagone. Considéré comme plus contagieux, mais avec moins de risques de formes graves, Omicron se propage très rapidement et touche l’ensemble de la population. Il n’y avait aucune raison pour que le sport et le football y échappent, et cela donne des situations irréelles, comme le déplacement de Bordeaux à Brest en Coupe de France avec 7 joueurs professionnels uniquement ce dimanche. 

Isolement levé au bout de 5 jours ?

Mais dans le Journal du Dimanche, Olivier Véran, Ministre de la Santé, a officialisé des nouvelles règles d’isolement pour les personnes positives et cas contact, ce qui pourrait tout de même changer la donne en ce qui concerne les joueurs mis à l’écart et les forfaits longue durée qu’engendrent les cas positifs. Les durées sont raccourcies, notamment si le schéma vaccinal est complet, et permettent ainsi une reprise d’activité plus rapide. 

« Les règles d’isolement, nous les harmonisons et les simplifions : elles seront désormais identiques quel que soit le variant contaminant. Dès demain (lundi), les personnes positives dont le schéma vaccinal est complet devront s'isoler pendant sept jours. Cet isolement pourra être levé au bout de cinq jours en cas de test antigénique ou PCR négatif. Ceux qui ne sont pas vaccinés devront s’isoler 10 jours avec une sortie possible au bout de sept jours selon les mêmes conditions. Pour les cas contact, si vous avez un schéma vaccinal complet, vous pourrez continuer vos activités à condition de faire des tests réguliers », a ainsi fait savoir Olivier Véran. Avec cette annonce, le membre du gouvernement entent bien évidement ne pas paralyser le pays alors que 200.000 cas positifs au Covid-19 sont dénombrés chaque jour en ce moment. Et cela vaut aussi pour les activités sportives, où la durée de mise à l’écart d’un joueur positif pourrait donc se réduire drastiquement en cas de nouveau test négatif et d’absence de symptômes bien évidemment.