OM : La Villas-Boas mania fait une victime de plus

OM : La Villas-Boas mania fait une victime de plus

Photo Icon Sport

« Lorsqu'on vient d'entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui », disait Sacha Guitry, mais il faudra bientôt dire la même chose d’André Villas-Boas, qui est devenu une sorte de maître à penser de l’Olympique de Marseille. Après la victoire de l’OM contre Strasbourg, l’entraîneur portugais du club phocéen a simplement expliqué qu’il ne voyait plus Marseille dans la même catégorie que le Paris Saint-Germain, et cela à quelques jours de l’affrontement entre les deux clubs. Et pour Eric di Meco, cette déclaration est tout simplement un exemple de ce qu’il faut faire, et presque un acte génial.

« Chaque fois que Villas-Boas dit un truc, ce ne sont pas des paroles en l’air, il envoie un message aux supporters. Et ça change tellement par rapport à la communication de Rudi (Ndlr : Garcia), Vilas-Boas dit des vérités quand il t’explique que Paris ne joue plus dans la même catégorie que l’OM, que ce n’est pas là qu’il prendra des points mais qu’il ne se gênera pas pour faire un coup. En faisant ça il enlève de la pression à ses joueurs, il dit des évidences, mais contre Lyon il ne dira pas la même chose vous pouvez en être sûr. André Villas-Boas sait très bien que la concurrence PSG-OM des années 90 n’est plus à l’ordre du jour, mais désormais l’ennemi sportif c’est Lyon. Et la faudra les taper et il le dira », a confié, sur RMC, l’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille. André Villas-Boas soit loué.