OL : Qu’Aulas arrête de pinailler, la contre-attaque de Maracineanu

OL : Qu’Aulas arrête de pinailler, la contre-attaque de Maracineanu

Photo Icon Sport

Très présent sur la scène médiatique depuis l’arrêt des matchs, Jean-Michel Aulas risque d’intensifier son activité dans les prochains jours.

Le président de l’OL n’est pas du tout content du déroulement des opérations dans l’arrêt total de la saison de Ligue 1, avec au final un classement dont les critères retenus ne permettent pas à l’OL de prendre un billet européen. Jean-Michel Aulas a décidé d’attaquer à tout va, dans les médias mais aussi dans les tribunaux, où il espère faire annuler cette décision, et même obtenir des dommages et intérêts pour ce manque à gagner. Le dirigeant rhodanien verrait même un gros coup de balai à la LFP, et notamment de ses responsables. Il est clairement le plus vindicatif des présidents, et se retrouve ainsi dans le viseur de Roxana Maracineanu, qui aurait aimé que les dirigeants de clubs fassent preuve d’un peu plus de grandeur d’âme.

« S'ils veulent aller au tribunal, qu'ils y aillent. On ne pourra pas les éviter, même par la loi. Le mouvement sportif est autonome. C'est valable pour le sport professionnel comme amateur. Dans cette situation, il y a des contents et des mécontents. Ce que nous faisons, c'est renforcer les décisions des fédérations pour qu'elles puissent changer leurs règlements. Sur le fond, cela ne va pas sécuriser les décisions des fédérations. J'en appelle à la solidarité et la responsabilité de chacun. J'en appelle aux plus fortunés et mieux lotis qu'ils n'aillent pas pinailler. Il faut aussi penser aux autres et à la société. Tout le monde doit savoir prendre ses pertes », a lancé la Ministre des Sports sur RMC, qui ne cache plus son désarroi devant les plaintes et requêtes de chacun face à la décision de la LFP, qui allait de toute façon forcément faire des mécontents.