L1 : Tremblement de terre, le PSG tombe à domicile contre Nantes

L1 : Tremblement de terre, le PSG tombe à domicile contre Nantes

Icon Sport

29e journée de Ligue 1 :

Parc des Princes.

Paris Saint-Germain - FC Nantes : 1 à 2.

Buts : Draxler (42e) pour le PSG ; Kolo Muani (59e), Simon (71e) pour Nantes.

Malgré l’ouverture du score de Draxler, le Paris Saint-Germain a chuté à la surprise générale face au FC Nantes (1-2). Une très mauvaise affaire dans la course au titre pour les Franciliens !

Pour profiter pleinement des faux-pas de Lille, Lyon et Monaco, le club de la capitale devait impérativement dominer le relégable nantais. Mais après une belle occasion de Di Maria (11e), le PSG tremblait pour une faute de Kimpembe sur Kolo Muani dans la surface parisienne, finalement pas sanctionnée d’un penalty par Monsieur Abed malgré la VAR (21e)... Suite à cette frayeur, Lafont (40e) répondait à Navas (30e). Mais le gardien nantais ne pouvait rien faire sur le tir de Draxler, qui ouvrait la marque juste avant la mi-temps sur un service contré de Di Maria (1-0 à la 42e).

Mais au retour des vestiaires, Nantes égalisait rapidement par l'intermédiaire de Kolo Muani, qui profitait d’un cadeau de… Mbappé pour fusiller Navas (1-1 à la 59e). Un but qui assommait le PSG, puisque Simon donnait ensuite l’avantage à son équipe jaune et verte après une bonne remise de l'inévitable Kolo Muani (1-2 à la 71e). En fin de match, Paredes (81e) butait sur Lafont. Et malgré sept minutes de temps additionnel, le PSG n'arrivait pas à renverser la vapeur (1-2).

OL-PSG sera bouillant

Avec cette défaite, la première contre Nantes au Parc depuis 2002, le PSG fait finalement la mauvaise affaire du week-end dans la course au titre… Alors que Paris avait l'opportunité de retrouver une place de leader après les matchs nuls de l’OL et du LOSC, l’équipe de Mauricio Pochettino perd effectivement un point. Deuxième à trois unités du leader lillois, le PSG n’a donc plus aucune avance sur Lyon avant le choc OL-PSG de la semaine prochaine.

Pour les hommes d’Antoine Kombouaré, cet exploit à Paris fait grand bien dans la lutte pour le maintien. Car avec cette première victoire depuis un mois, le FCN gagne une place et s’installe au rang de barragiste avec une unité d’avance sur Nîmes, et à une petite longueur de Lorient, premier non-relégable.