L1 : Le mercato ne rime à rien, Dugarry prend l'OL en exemple

L1 : Le mercato ne rime à rien, Dugarry prend l'OL en exemple

Photo Icon Sport

L’été prochain, la Ligue 1 va recevoir un véritable pactole de plus d’un milliard d’euros grâce aux droits télévisuels, et à l’arrivée sur ce marché de Mediapro.

La hausse des droits télévisuels a un impact direct sur le mercato à l’échelle européenne. Ces dernières semaines, certains montants de transfert peuvent étonner, à commencer par le transfert de Lucas Tousart au Hertha Berlin pour plus de 25 ME. En Ligue 1, des prix dingues ont également filtré pour Bertrand Traoré, Moussa Dembélé, Boubakary Soumaré, qui jouissent d’une cote phénoménale sur le marché anglais, ou encore Wissam Ben Yedder, courtisé par le FC Barcelone et dont le prix est estimé à environ 80 ME au mercato hivernal. Rien de bien rassurant pour Christophe Dugarry, lequel a estimé sur l’antenne de RMC que le mercato sombrait peu à peu dans une dangereuse folie.

« Quand je vois qu’en Ligue 1, ils vont toucher 1,153 milliards d’euros, quand je vois les joueurs moyens vendus à 30, 35 ou 50 ME (il souffle)… Tant mieux, ce sont les joueurs, les agents qui vont en profiter. Mais sincèrement, ça part en saucisse totalement. Il n’y a plus assez de joueurs, donc les prix montent beaucoup trop. Des clubs en France vont avoir plus de moyens, ils pourront dépenser davantage mais ils n’auront pas pour autant de meilleurs joueurs. Comment un club peut avoir envie de recruter Traoré pour 35 ME ? Pareil pour Tousart, recruté pour 25 ME par le Hertha Berlin » a lâché l’animateur de Team Duga, prenant l’exemple de l’Olympique Lyonnais, excellent vendeur en ce mercato hivernal. Christophe Dugarry aurait également pu prendre pour exemple les récents achats de l’OL, qui a explosé tous les records avec les transferts de Thiago Mendes, de Joachim Andersen ou encore de Bruno Guimaraes, lequel est proche de rejoindre l’Olympique Lyonnais pour 25 ME.