J. Fernandez : « Bien sûr qu’on a été pénalisés »

L’entraineur auxerrois n’a pas digéré le déroulement à huis-clos du match de Coupe de France face au PSG, mardi soir. Avant même l’élimination de son équipe aux tirs au but, Jean Fernandez avait dénoncé le désavantage et le manque à gagner de fermer cette rencontre au public.

«  Ce n’est pas un match de foot. En plus, la pelouse était difficile, le stade vide, pas d’ambiance. Bien sûr qu’on est pénalisé. On aurait bien aimé avoir nos 15 000 supporters, ça aurait été plus facile pour nous. On n’a pas compris la décision qui a été prise mais on l’a acceptée. On a joué le match et on a essayé de le gérer du mieux possible. Paris est passé aux penaltys, on est déçu », a résumé Jean Fernandez à propos d’une rencontre qui restera, sur le terrain comme en dehors, en travers de la gorge de l’AJA.