Il faut « arrêter de chialer » avec la météo prévient Ben Khalfallah

Il faut « arrêter de chialer » avec la météo prévient Ben Khalfallah

Photo Icon Sport

La température risque d’être élevée dimanche à 17h à Chaban-Delmas, au moment du coup d’envoi du match entre Bordeaux et Rennes. Non pas que l’ambiance s’annonce particulièrement bouillante dans les tribunes, mais on annonce plus de 32 degrés sur la Gironde. Tandis que se pose la question de la programmation horaire des matches durant l’été, du côté de Bordeaux Fahid Ben Khalfallah n’est pas du genre à se poser trop de questions. L’international tunisien est même étonné qu’on puisse se focaliser sur ce sujet. « On se plaint quand il fait trop froid, quand il fait trop chaud, il faut arrêter de chialer (sic). Personnellement, je préfère jouer par 40 degrés que par - 10 ! », fait remarquer, dans Sud-Ouest, le milieu offensif des Girondins de Bordeaux, qui ne veut pas trouver dans cette chaleur un éventuel motif pour expliquer un mauvais match de son équipe.