Homophobie : La ministre digère mal les propos de Le Graët

Homophobie : La ministre digère mal les propos de Le Graët

Photo Icon Sport

Un peu agacé par tout le cirque fait depuis le début de la saison autour de l'attitude des supporters de football, accusés pour certains d'être homophobes, ce qui a valu l'interruption de plusieurs matchs de Ligue 1 et Ligue 2, Noël Le Graët a fait part de son mécontentement. Pour le président de la Fédération Française de Football, certains ministres veulent profiter de cette situation pour se faire mousser et visiblement l'argument a fait mouche. Via les réseaux sociaux, Roxana Maracineanu a tenu à répondre à distance à Noël Le Graët. 

« Je suis étonnée par les propos de Noël Le Graët. Je le sais engagé dans la lutte contre les discriminations, nous en avons parlé en avril dernier lorsqu’il a valorisé les actions de prévention de la Fédération Française de Football et s’est dit prêt à aller plus loin (...) S’agissant des interruptions de matchs, je rappelle que les arbitres sont sous la responsabilité de la FFF donc de Monsieur Le Graët, et que je ne préside pas la commission disciplinaire de la LFP. Chacun doit assumer ses responsabilités! Je suis dans mon rôle en rappelant la règle, le droit. Décrédibiliser ma parole ou celle d’autres membres du gouvernement ne sert en rien le monde du football. Mettons-nous au travail ensemble pour trouver des solutions. J'invite la FFF a apporter des contributions constructives et concrètes sur cette question à l'occasion des prochaines réunions de l'INS auxquelles j'ai convié M. Nunez et Mme Schiappa pour parler des injures homophobes mais aussi des questions qui intéressent beaucoup de supporters comme les déplacements ou les tribunes debout », a lancé la ministre des Sports, qui persiste et signe même si de nombreuses voix se sont élevées vendredi pour soutenir le patron de la FFF.