Foot : Labrune lance une bombe, la L1 et la L2 à 18 clubs ?

Foot : Labrune lance une bombe, la L1 et la L2 à 18 clubs ?

Photo Icon Sport

Vieux serpent de mer du football français, la Ligue 1 à 18 clubs ressort dans l'actualité. Vincent Labrune estime qu'il est temps de resserrer l'élite.

Les temps sont durs pour les clubs professionnels et avant même le fiasco Mediapro les effets de l’épidémie de coronavirus avaient été violents en Ligue 1 et en Ligue 2. Et les prévisions n’annoncent pas un retour à a normale dans les prochaines semaines, alors même que les matchs se jouent désormais tous à huis-clos, laissant les caisses totalement vides; la L1 vivant à crédit. Nouveau président de la Ligue de Football Professionnel, Vincent Labrune estime que l’heure est venue de se réformer sous peine de voir l’avenir s’assombrir profondément, et l’ancien président de l’Olympique de Marseille pense que cela doit passer par des mesures fortes et notamment un resserrement de l’élite du football français. 

Dans le Journal du Dimanche, Vincent Labrune ne cache pas que l’heure est probablement venue de passer à 18 clubs en Ligue 1 et en Ligue 2, histoire d’avoir des moyens financiers plus conséquents à redistribuer. « On accorde à la Ligue 1 le fait de faire partie du top 5 européen : je trouve ça très flatteur en matière d’affichage, mais nous n’avons pas gagné une Coupe d’Europe depuis 1996, quand neuf autres pays l’ont fait depuis. La LFP, aux côtés de l’ensemble des acteurs, a la responsabilité d’inverser cette tendance. Ce que nous traversons est l’occasion de repenser notre modèle. Il faut que nous trouvions le moyen de faire passer un cap aux plus gros clubs, par l’accroissement de leurs revenus. En même temps, il faut chercher à renforcer les plus petits et, par exemple, donner envie aux diffuseurs de miser davantage sur la Ligue 2. Nous devons redessiner le format de nos compétitions. C’est obligatoire, sinon nous mourrons d’ennui en matière de spectacle et d’épuisement en matière d’investissements. De manière générale, en Europe, il y a trop de compétitions, trop de clubs, trop de joueurs. Ça tire le niveau moyen vers le bas. Concrètement, si je souhaite passer à 18 clubs ou m’orienter vers une ligue fermée ? Il n’est pas question de ligue fermée. Il s’agit simplement d’ouvrir un débat sur le nombre de clubs participant à la Ligue 1 et à la Ligue 2 », annonce Vincent Labrune, qui ne lance évidemment pas ce sujet par hasard.