Droits TV : Canal+ envoie la LFP au tribunal, la guerre repart !

Droits TV : Canal+ envoie la LFP au tribunal, la guerre repart !

Photo Sylvie Lancrenon / Canal+

Canal+ a mis ses menaces à exécution, puisque ce lundi la LFP a reçu une assignation en justice de la chaîne cryptée concernant l'appel d'offres des droits TV.

Maxime Saada n’est pas du genre à lancer des menaces en l’air, et après avoir annoncé que Canal+, qu’il dirige, renonçait au rachat direct des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2, le patron de la chaîne a assigné la Ligue de Football Professionnel, contestant le contenu de l’appel d’offres lancé par Vincent Labrune. Alors que la LFP a fixé au lundi 1er février la date pour rendre les offres pour l’acquisition des lots mis en jeu, Canal+ veut imposer à l’instance du football professionnel le fait qu’elle récupère les deux matchs qu'elle a achetés pour 330ME par an à BeInSports jusqu’en 2024. La Ligue n’ayant pas tenu compte de cette exigence de la chaîne, les dirigeants du groupe Vivendi l’ont assignée devant le tribunal de commerce de Paris. Et une audience a même été fixée au 19 février afin d’étudier la demande de Canal+.

Selon L’Equipe, bien évidemment cette procédure n’empêche pas Canal+ d’essayer de s’offrir les lots mis en vente par la Ligue de Football Professionnel. Et si la chaîne crypté réussit à mettre la main sur les lots qu’elle souhaite alors elle pourra mettre immédiatement un terme à son action en justice. Si ce n’est pas le cas, Maxime Saada poursuivra dans la voie juridique avec la possibilité de faire annuler la totalité de la procédure. Le quotidien sportif précise que Canal+ peut également tenter de perturber l'appel d'offres en montrant à ses éventuels concurrents que le climat est toujours aussi vicié autour de ces droits TV de la Ligue 1 malgré le départ annoncé de Mediapro et de Téléfoot. Quoi qu'il en soit, ce n'est toujours pas le grand amour entre la chaîne historique du football français et ses dirigeants.