Covid : OL, OM, ruée dans les stades avant les jauges ?

Covid : OL, OM, ruée dans les stades avant les jauges ?

La dernière journée de Ligue 1 de l'année va copieusement garnir les tribunes. Avant des complications en janvier ?

Pour la deuxième année de suite, la période des fêtes s’annonce compliquée en France avec les mesures de protection et surtout le nombre de cas de Covid qui augmente de manière vertigineuse. Pour le moment, même si cela peut paraitre très secondaire, le football est plutôt épargné, et les stades continuent à se remplir à chaque rencontre. Mais la possibilité de voir le variant Omicron se propager sérieusement sur le territoire à partir de janvier provoque tout de même quelques incertitudes sur la suite des compétitions sportives en France. Si jamais les hôpitaux venaient à être saturés, il serait tout de même mal venu de voir des dizaines de milliers de personnes s’entasser dans des tribunes avec un virus considéré comme beaucoup plus contagieux. C’est peut-être pourquoi, pour la dernière journée de championnat avant la trêve ce mercredi, les affluences sont annoncées comme très prometteuses. Dans plusieurs clubs, on estime que les chances de voir les jauges revenir sont réelles, tandis que l’Allemagne est passée au huis-clos, et que les Pays-Bas sont repartis en mode confinement. 

A Lyon, plus de 35.000 spectateurs sont attendus pour le match face à Metz, alors que les résultats sont en berne et que les incidents avec les supporters se multiplient. Un chiffre non négligeable en semaine, même si l’OM va faire beaucoup mieux, puisque la barre des 55.000 spectateurs va être atteinte pour la réception de Reims. Les animations de Noël mais aussi les futures conditions sanitaires, ont provoqué ce rush pour La Provence : « Les supporters de l’OM veulent faire la fête avec Mattéo Guendouzi et ses partenaires, peut-être la dernière fois au vu de la situation sanitaire qui ne cesse de se dégrader ». A Bordeaux, le match contre Lille est maintenu malgré 14 cas de covid dans le club girondin. Pour le plus grand plaisir des spectateurs, qui se sont vus proposer un tarif unique à 9 euros, ce qui pourrait drainer 30.000 spectateurs au Matmut Atlantique. Des stades bien garnis sont aussi annoncés à Saint-Etienne contre Nantes, ou Lorient face au PSG bien évidemment, pour une dernière journée qui permettra en tout cas à un maximum de personnes de voir du football au stade. Surtout que cette saison, c’est suffisamment rare pour être souligné, le spectacle est plutôt au rendez-vous en Ligue 1.