Messi Ballon d'Or, c'est déjà écrit ?

Messi Ballon d'Or, c'est déjà écrit ?

Icon Sport

Quelques jours après avoir remporté la Copa América avec sa sélection d’Argentine, Lionel Messi s’impose comme le grand favori dans la course au Ballon d’Or.

Tenant du titre, sachant que la version 2020 n’a pas été attribuée à cause de la crise du Covid-19, Leo Messi a tout pour inscrire son nom au palmarès du Ballon d’Or pour la septième fois de sa carrière. Déjà récompensé en 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et en 2019, la star du Barça a en tout cas toutes les cartes en main. Vainqueur de la Copa América avec l’Argentine, son premier titre majeur avec sa sélection, Messi a aussi été élu meilleur joueur de la compétition, avec un statut de meilleur buteur et de meilleur passeur en prime. De plus, il faut dire que la Pulga sort aussi d’une saison assez réussie avec Barcelone, où il a remporté une nouvelle Coupe du Roi en plus de finir Pichichi de la Liga, malgré le sacre de l'Atlético Madrid… Des grandes performances qui semblent déjà mettre tout le monde d’accord. Même en Italie, où les médias n’ont d’yeux que pour les champions d’Europe, depuis le sacre de la Nazionale dimanche dernier contre l’Angleterre, plus personne n’y croit. « Jorginho et Gigio sont sans illusion. Le Ballon d'Or sera pour Messi », a récemment balancé le Corriere della Sera. 

« Messi est bien plus qu'un favori »

Même constat sur Tuttomercatoweb : « Le grand favori n'est ni Gianluigi Donnarumma ni Jorginho, mais Lionel Messi. Inutile de donner de faux espoirs : le Ballon d'Or 2021 a déjà un maître et les doutes sont proches de zéro. Messi est bien plus qu'un favori pour remporter son septième titre personnel. Mais voyons le côté positif : le fait que quinze ans après la dernière victoire d'un Italien - Cannavaro en 2006 - l'un des nôtres soit à nouveau associé au prix individuel le plus prestigieux dans le monde du football est un signe, une preuve de combien cet Euro a aussi changé la perception de notre football à l'étranger ». Si la fin d'année sera importante, avec notamment le retour de la Ligue des Champions, Messi est donc bien parti pour distancer définitivement Cristiano Ronaldo dans la course aux records du Ballon d’Or, sachant que l’attaquant portugais est arrêté à cinq depuis 2017.